Pour renforcer la formation et l’insertion

Cette association a pour but de s’engager pour l’homme et la nature par le développement d’actions pour l’éducation à l’environnement en particulier auprès des personnes handicapées ou malades et par le développement de deux ateliers d’insertion pour des personnes en difficultés socio-professionnelles.

 

Le projet soutenu par la Fondation se déroule à La Ciotat.

 

Afin de renforcer la mise en place d’une formation apprenante du travail, l’association souhaite aménager un atelier isolé de 40m² dans notre serre actuelle. L’idée est également de profiter de ce projet pour transmettre de nouvelles connaissances aux bénéficiaires.

Le projet consiste à créer un atelier en bois fermé et isolé dans le prolongement de notre serre actuelle par et pour les 28 salariés en insertion en vue de dispenser des formations liées aux métiers des espaces verts, à la découverte de notre patrimoine méditerranéen, au droit du travail etc.

 

Renouer avec la nature et soi-même

L’association a pour but de créer, gérer, des établissements accueillant des personnes adultes porteuses d’un handicap mental ou psychique pour favoriser leur épanouissement par l’éducation, l’exercice d’une activité professionnelle, les loisirs, etc…

 

Elle associe les familles en les incitant à participer à la vie associative et à la vie des établissements ; elle vient en aide aux familles. L’association défend les intérêts des personnes handicapées en défendant leurs intérêts auprès des pouvoirs publics.

 

Le projet soutenu par la Fondation se déroule au sein de la résidence Le Prieuré (personnes handicapées adultes), à Villepreux.

 

Le projet consiste à mettre en œuvre un projet d’hortithérapie, qu’une éducatrice animera avec les résidents.

Actuellement, se trouve derrière la résidence un jardin qui pourrait être exploité afin de faire participer les résidents à la création d’un espace « potager ». Des carrés potager, situés près d’une haie de fruits rouges (groseilles, framboises) à créer, permettent aux résidents de cultiver des fruits et légumes qui servent ensuite à la confection d’ateliers repas.

Ce dispositif permet à certains de renouer avec la nature, la terre, et avec soi-même, en récoltant puis en savourant le fruit de son travail. Cela s’inscrit également pleinement dans notre projet pour une alimentation saine et équilibrée.

 

 

Maintenir une activité physique et mental

Cette association a pour but de recevoir des personnes âgées, des personnes âgées dépendantes ou atteintes de troubles compatibles avec les soins pouvant être dispensés dans un EHPAD.

Afin de réaliser ce but, I’association est autorisée à gérer des établissements médicaux-sociaux à PAU (64).

 

Dans le cadre de l’EHPAD, les résidents « Alzheimer  » présentant des troubles du comportement sont pris en charge par le pasa (pôle d’activités de soins adaptés). L’association souhaite créer un jardin thérapeutique. Il est reconnu au niveau médical que ce projet de jardin est très bénéfique pour les résidents. Il maintient une activité physique (lutte contre l’ostéoporose), une activité cognitive (stimulation intellectuel), une activité praxique (le résident manipule, creuse, touche …).

 

Le jardin concerne tous les résidents de l’EHPAD (60 résidents) et ceux de l’accueil de jour (17 résidents).

 

Soutien suite à un acte de vandalisme

Depuis 1896, la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs crée, réhabilite, aménage, développe, gère, anime et assure la défense des jardins ouvriers et familiaux.

Par son implantation sur la totalité du territoire français, elle connaît la diversité des terroirs et des cultures potagères.
Au cours de la dernière décennie, elle a développé des parcelles pédagogiques, des jardins adaptés aux personnes à mobilité réduite, des jardins partagés, des parcelles d’insertion, des jardins en pied d’immeuble…

 

Le projet soutenu par la Fondation se déroule à Guyancourt.

Le projet consiste à améliorer la gouvernance du site de jardins de Guyancourt (78) par la mise à disposition de matériel collectif permettant aux jardiniers de gérer collectivement les jardins (parcelles + espaces collectifs et récréatifs) dans le respect du jardinage au naturel.

Ce projet fait suite à un acte de vandalisme où du matériel avait été volé.

 

 

Un jardin « multi-horizon »

L’Association REGIE DE QUARTIER DE MONTREUIL a pour objet de développer une activité économique solidaire et de lien social dans la ville de Montreuil.

 

Le projet soutenu par la Fondation se déroule Rue des Grands Pêchers à Montreuil (93).

 

L’association a récupéré la gestion d’un jardin partagé aux pieds d’immeubles : « Jardin Multi-horizon ». Elle souhaite l’utiliser afin de créer du lien social et de permettre à une population très isolée de rencontrer d’autres habitants autour d’activités de jardinage propice à l’entraide, à la convivialité et au partage.

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle souhaite également créer des ateliers jardinages (préservation des sols, plantations, bouturage, greffage, semis) et des moments conviviaux (pique-nique, gouters, lecture d’histoires à des enfants).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’association confie trois parcelles à l’école maternelle située juste à côté du jardin (mixité, jeunes enfants, adultes et troisième âge).

 

Redonner l’accès au jardin !

Le square des âges est un concept (situé entre le domicile et le foyer logement) destiné aux séniors à partir de 60 ans ou aux personnes en situation de handicap. Situé au coeur de nouveau quartier d’Avrillé, sur le plateau de la Mayenne, le square des âges bénéficie de la proximité des commerces et des services de la ville. Un partage de vie avec une structure d’accueil, petite enfance, permet l’échange intergénérationnel.

 

Le square des âges est composé de 40 logements (allant du T1 bis au T3) indépendants autours d’espaces communs. Au sein de cette structure se trouve une professionnelle d’accompagnement qui a pour mission de veiller au bien être des usagers et éviter leur isolement.

 

Le projet soutenu par la Fondation se déroule à Avrillé, sur le  terrain du square des âges.

 

De nombreux locataires du square des âges étaient propriétaires et cultivaient leur propre potager. Beaucoup prenaient plaisir à faire cette activité et regrette de ne plus pouvoir le faire depuis leur arrivée.

D’autres ne peuvent plus aller au marché, leur mobilité étant réduite.

Enfin, certains souhaitent pouvoir avoir accès à des plantes aromatiques pour agrémenter leurs petits plats de tous les jours.

L’idée était donc venue de faire un jardin potager et/ou aromatique répondant aux envies de certains locataires.

 

 

Réhabilitation d’un centre d’hébergement

EMMAÜS Solidarité est une association laïque, créée par l’abbé Pierre en 1954. Elle est l’une des plus anciennes et des plus importantes structures du mouvement EMMAÜS, fédéré par EMMAÜS France. La mission d’EMMAÜS Solidarité se concentre essentiellement autour de l’accueil et de l’accompagnement social des personnes sans abri ou en situation de grande précarité.

 

Le projet soutenu par la Fondation se déroule dans le Centre d’Hébergement et de Stabilisation Perray-Vaucluse, dans l’enceinte de l’Hôpital Perray-Vaucluse dans l’Essonne (91).

 

L’équipe du Centre d’Hébergement et de Stabilisation Perray-Vaucluse a profité du cadre paysager du site hospitalier du même nom pour créer des jardins potagers et en aménager les espaces verts. Ce site unique et apaisant a favorisé l’émergence d’un projet qui réponde à la fois aux attentes du public accueilli et à celles de l’équipe qui encadre au quotidien ces résidents en vue d’une réinsertion.

 

Une réhabilitation du Centre d’Hébergement et de Stabilisation Perray-Vaucluse est prévue pour 2014/2015. Elle doit permettre de transformer l’image fonctionnelle des espaces et de mieux appréhender l’importance du paysager pour la vie des résidents. Ces parcelles, très bien entretenues et utilisées par les usagers, vont donc également connaître une forte évolution tant sur la forme que dans les activités qui s’y déroulent.

 

Réveiller la créativité !

La Fondation suit avec grand intérêt l’évolution du jardin de l’association, en perpétuel mouvement et porté par une inspiration artistique et généreuse!

La Fondation a apporté son soutien à plusieurs reprises :

2014 : Le projet consiste à créer de façon pérenne un potager-école dans le jardin du Moulin Jaune. Ce potager, en lien avec le verger situé à proximité, sera ouvert et animé pour les enfants des centres de loisir voisins qui y interviendront régulièrement (1 à 2 fois par mois d’avril à septembre et à un rythme moins soutenu l’hiver). Des enfants des écoles ou en famille pourront y effectuer des visites et des ateliers plus ponctuels. Tous ces ateliers seront animés par des professionnels.

 

2015 : projet de nature pédagogique qui implique les élèves de 2 lycées agricoles publics de Seine-et-Marne : La Bretonnière de Coulommiers et Bougainville à Brie-Comte-Robert. Il comporte également un volet insertion. Il envisage la question de l’aménagement végétal des berges inondables, la connaissance des plantes helophytes ou de bord de rivière et vise la plantation et la floraison des bers en mobilisant les 5 sens.

 

 

« Faire ensemble » dans un EHPAD

L’association gère les activités des établissements Saint-Vincent-Lannouchen et Saint-Jacques.

 

 

 

 

 

Le centre Saint-Vincent-Lannouchen a signé le 26 décembre 2005 une convention tripartite avec l’état et le conseil Général pour l’amélioration de la qualité de l’accueil, de l’accompagnement et des soins aux personnes accueillies. Il est donc devenu un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes). Le centre possède 227 places et accueille les résidents en logement spacieux et adapté, dans un esprit de convivialité.

 

Le projet concerne tous les résidents du Centre en hébergement permanent, en hébergement temporaire et en accueil de jour. Il s’agit de créer un jardin situé à l’arrière du centre qui actuellement, est un lieu peu attractif.

 

 

Ce projet global comprend un espace jardinage, un espace parcours santé et un espace intergénérationnels.

Ce projet permet de créer du lien social et de développer les échanges l’intergénérationnels. En effet, les enfants de l’école voisine viennent toutes les semaines travailler la terre avec les résidents, ils bénéficient du savoir-faire de nos anciens.

Ce projet permet également aux différents professionnels Aide Médico Psychologique, Aide-Soignant, Animateur, Ergothérapeute, Kinésithérapeute de l’établissement de développer des actions individuelles ou collectives à but thérapeutique.

 

 

Atelier thérapeutique à l’hopital de jour psychogériatrique

L’AMPGR a pour but de favoriser des actions de formation en gérontologie et par cette action elle soutient l’hôpital de jour psychogériatrique « l’Equip’Age 17 » et ses rééducateurs (infirmières, ergothérapeutes, orthophonistes et kinés) dans leur projet d’atelier thérapeutique de rééducation-réadaptation aux personnes âgées souffrant de maladies d’Alzheimer et troubles apparentés ainsi que de pathologies psychiatriques.

 

Le projet soutenu par la Fondation se déroule à l’hôpital de jour de La Rochelle (17).

 

Depuis 2012, l’hôpital de jour psychogériatrique a mis en place un atelier thérapeutique autour du jardin. Il a pour but de maintenir l’autonomie physique, de stimuler les capacités cognitives, de stabiliser les troubles de l’humeur tout en favorisant l’estime de soi et le lien social. Grâce à cette activité de jardinage, les patients retrouvent des gestes anciens connus (mémoire procédurale), mobilisent leurs capacités sensorielles (goût et odorat) et retrouvent une activité physique dans une ambiance de bien-être et de revalorisation.

 

Mme Dominique Mariotto, infirmière de gériatrie, formée en hortithérapie porte ce projet depuis 2 ans et avait besoin d’un soutien logistique pour poursuivre dans de meilleures conditions l’atelier sur toute l’année grâce à l’achat d’une serre.