Solidaires et pédagogiques

La pédagogie parce que le jardin, c’est une manière de ressentir le monde, un formidable outil de découverte, de connaissance et un lieu d’apprentissage de la vie ! Les mains et les pieds dans la terre, on fait corps avec ce qui nous entoure et on échange sans frontières de génération et de milieu.

 

Sur le terrain pédagogique, la Fondation peut agir pour des jardins ouvriers, au pied des cités…

solidarite

éduquer les ados aux bonnes pratiques alimentaires

VENI VERDI, Paris (75)

Région Île-de-France Comité du 23/02/2018

L’association a pour but de favoriser la réalisation de jardins en milieu urbain par l’intermédiaire de la végétalisation des toitures, façades et de tout espace urbain ainsi que la récupération de l’eau de pluie et toutes activités orientés vers le développement durable. Et plus généralement, toutes opérations se rapportant directement ou indirectement à l’objet social et/ou susceptible d’en faciliter l’extension par le développement d’animations, d’ateliers ou formations liés à la vocation de l’association.   Le projet se déroule dans la ferme école sur le toit du collège Flora Tristan (Paris), une surface non utilisée de 2000 m² de production agricole et horticole. Seront mis en place des techniques sur substrat organiques (permaculture, maraichage bio intensif) et hors sol (hydroponie, aéroponie, aquaponie, bioponie), des petits élevages et des espaces de formation et de transformation alimentaire (laboratoire aux normes pour la transformation, la mise sous emballage).   Ce projet a pour but d'éduquer les adolescents et jeunes adultes aux bonnes pratiques alimentaires et à une consommation qui favorise une agriculture durable : consommer bio, local de saison et limiter grignotage et gaspillage alimentaire. En se déployant sur le toit d'un collège en ZEP d'un quartier difficile, le projet a aussi pour but de limiter le décrochage scolaire et de susciter des voies professionnelles agricoles ou agroalimentaires chez des jeunes en difficulté.
> En savoir plus
solidarite

handicap et jardinage : c'est possible

JARDINS OUVRIERS ET FAMILIAUX DE BOIS GUILLAUME , Bois-Guillaume (76)

Région Basse-Normandie Comité du 23/02/2018

En 2017,  l’association a lancé le projet « Handicap et  jardinage : c’est possible » pour lequel la fondation a déjà apporté son soutien financier. Une partie du site a été aménagé avec des bacs surélevés pour un  travail debout ou en fauteuil et la maison des jardiniers a été rendue accessible à tous. A ce jour, le projet entame sa dernière phase. La zone dédiée est quasiment  terminée, les  tables de travail sont opérationnelles, les sanitaires sont accessibles au  PMR.
> En savoir plus
solidarite

Faire grandir des enfants et des plantes

ADOGRICULTURE, Gometz-le-Châtel (91)

Région Île-de-France Comité du 23/02/2018

L’école de Grivery a ouvert ses portes en septembre 2017 avec la volonté de s’inscrire dans une démarche permaculturelle. L’école dispose d’un potager de 800 m2, déjà cultivé par des retraités qui participent désormais au projet, faisant ainsi du jardin un lieu de transmission intergénérationnelle.   Ce potager est au cœur du projet de l’école : c’est à la fois le lieu de l’observation du vivant mais aussi de l’apprentissage du faire ensemble. Plusieurs séances hebdomadaires sont proposées aux enfants grâce aux membres de l’équipe certifiés en permaculture.    
> En savoir plus
Impression

Arboretum au lycée Jeanne d'arc APPRENTIS D'AUTEUIL

APPRENTIS D'AUTEUIL DE LOCHES, Loches (37)

Région Centre

La Fondation d’Auteuil a pour objectif d’accueillir des jeunes (enfants, adolescents ou jeunes adultes), garçons ou filles en situation de grande difficulté, de leur donner une formation spirituelle, morale et physique, d’assumer leur éducation pour les préparer à une insertion sociale, professionnelle et travailler la qualité des liens familiaux.     A 50 km au sud de Tours, à Loches, les établissements de formation privés Sainte-Jeanne d’Arc sont constitués d’un lycée horticole et paysager et d’un centre de formation continue. Ils accueillent des jeunes, garçons ou filles, en situation de grande difficulté notamment familiale, sociale, scolaire ou en processus d’exclusion. Le projet d’Arboretum s’inscrit dans ce contexte et dans le cadre plus global du projet d’établissement (PE). Le développement du bac professionnel « Aménagements Paysagers » nécessite par ailleurs la mise en place de projets techniques ambitieux, susceptible d’accroître la notoriété de l’établissement.  
> 2 photos
Fondation Georges TRUFFAUT - apprenti d Auteuil Loches (3)Fondation Georges TRUFFAUT - apprenti d Auteuil Loches (4)
> En savoir plus
logo_logo

compost de quartier et potager pédagogique

ASSOCIATION LE JARDIN D’AMÉLIE, Meudon (92)

Région Île-de-France

Le Jardin d'Amélie a pour objet d'une part de promouvoir le lien social et de favoriser le bien-être individuel sur des lieux de vie collectifs ou individuels privées ou publiques et d'autre part de sensibiliser le public à une consommation saine et durable produite dans le respect de la biodiversité et de la nature.   Le projet se compose de 2 volets : un compost de quartier et un potager pédagogique - Faire changer les comportements à l'échelle d'un quartier, en ouvrant un compost de quartier pour réduire les déchets de cuisine. - Restaurer l'activité du potager du Dauphin (potager historique à Meudon) et redonner vie à un lieu en friche. - Proposer des ateliers de jardinage pour les habitants, permettant de transmettre les savoirs du jardinage écologique et de la permaculture. - Inclure les écoles de la ville pour que les enfants puissent apprendre les bons gestes pour les déchets liés à notre alimentation, mettre les mains dans la terre et faire pousser des fruits et légumes et enfin les sensibiliser à une alimentation saine.
> En savoir plus
Fermer X
Le Potager du Bois d'Avron
1/6
Association AGG, Rosny-sous-Bois (93)